LAMIA’s official POSTER

AFFICHE officielle de notre long-métrage de fiction LAMIA !

Sortie en salles (en France) le 21 Octobre 2015 !

Theatrical release (in France) october 21, 2015!
LAMIA’s official POSTER! in cinemas – october 21, 2015
Distribution: Visiosfeir Distribution
Ecrit et réalisé: Christophe KARABACHE
Image: Harris Thiery Maisari
Son: Cécilia Werkmaïster, Montage: Manu Bodin
Avec:
Pascale Habib, Joelle Hélary, Christophe Karabache, Elhame Abou Raad, Edward Kallajeh, Elie Karabache

Lamia, Christophe Karabache

Lamia, Christophe Karabache

lamia WINNER 2015 of SILVER PALM AWARD (MIFF)

Christophe Karabache

Christophe Karabache

The feature LAMIA won the Silver Palm Award at the Mexico International Film Festival 2015 Theatrical release (in France) on october 21, 2015 distributed by Visiosfeir company Directed by: Christophe Karabache Image: Harris Thiery Maisari Editing: Manu Bodin Music: Laristourne, Wamid Al-Wahab Actors: Pascale Habib, Joelle Hélary, Christophe Karabache

Lamia

Lamia

Catégories:Films Mots-clés : , , , ,

LAMIA at the MEXICO INTERNATIONAL FILM FESTIVAL

– my feature ‘LAMIA‘ has been selected at the Mexico International Film Festival – 2015 and won the Silver Palm AWARD (Feature competition)!

– mon long-métrage ‘LAMIA‘ a reçu la palme d’argent (catégorie Long-métrage en competition) au Mexico International Film Festival (9ème édition – 2015) !

http://www.mexicofilmfestival.com/2015-winners

Christophe Karabache

Christophe Karabache, Lamia

imagesmex

images de ‘New Blood: chronique sauvage de Beyrouth’

images tirées de mon nouveau court-métrage (essai) ‘New Blood:Chronique sauvage de Beyrouth‘ (2015, 11min)

avec: Pascale Habib, Elie Karabache, Jikkar Oso, Shaker Shihane, Livia K, Elhame Abou Raad, Edward Kallajeh, Ahmad Al-Atrach

Texte, voix, montage, Prise de vues, réalisation: Christophe Karabache

2012-09-05 21.16.01.jpg.Image fixe0082012-09-05 21.16.01.jpg.Image fixe004Christophe KARABACHE2012-09-05 21.16.01.jpg.Image fixe0062012-09-05 21.16.01.jpg.Image fixe0092012-09-05 21.16.01.jpg.Image fixe0122012-09-05 21.16.01.jpg.Image fixe010

Catégories:Uncategorized

Too much love will kill you on VOD!

My feature Too Much Love Will Kill You is available on VOD on Vimeo on demand (Visiosfeir Distribution):

teaser de mon nouveau court-métrage « New Blood: Chronique sauvage de Beyrouth »

« New Blood: Chronique sauvage de Beyrouth »

Court-métrage de Christophe KARABACHE

(c) CinemaGroup, 2012-2015

Catégories:Uncategorized

Happy birthday guerre civile !

« 1975-2015 : pour les 40 ans de guerre civile (et d’après-guerre) au Liban

Happy birthday, guerre civile !
Merci, car tu formaté mon corps à ne survivre qu’à tes souvenirs, mélancoliquement
Merci, car chaque éclat d’orage me porte à l’explosion spasmodique de tes chaleureuses bombes si jubilées
Merci, car grâce à toi je me suis senti adulte dès la tétine, arrachant de moi mon enfance avec le mot d’ordre vengeance
Merci, car sans toi, mes films, passionnément scandaleux, n’ont aucune légitimité
Merci, car tu as craché en moi un chaos béton qui me laisse éternellement perdu, en train de me (re)chercher en permanence avec en plus un bonus en or, l’étiquette du singulier hors-du-commun, donc de l’isolé, et finalement c’est beaucoup plus stimulant comme ça
Merci, car tu m’as fait grandir avec la haine (des autres, peu importe) de soi, oui !
Chut. Pas d’inquiétude. Je ne raconterai pas toutes tes aventures secrètes… on s’est promis hiérarchiser la médiatisation des massacres. Ça va de soi !
Quelle osmose entre nous ! J’accepte tout de toi… même quand tu vas flirter ou baiser ailleurs, je l’accepte (et ça me plait. Que c’est excitant de te voir avec d’autres… tu le sais en plus. On se connait bien toi et moi)
Ne pars plus. Reste ! N’abandonne pas ma fièvre hystérique. Je te promets de faire des efforts pour changer et m’occuper davantage de toi, de nous. Non, ce n’est pas, comme le croient nos stupides amis, une relation compliquée… c’est très simple, c’est fort. Je me nourris au quotidien de ton sang qui soulage mes crispations. Je suis à la fois ton amant et ton fils. Maman. Tu es tragique car sensuelle. Tu vas finir par l’admettre
Et même si ces cons de Libanais (et pas que les assassins), soucieux de collectionner les bons points à l’école et d’aboyer les textes dits sacrés tous les soirs avant de ronfler, ont jeté ton histoire comme un cadavre, même s’ils se sont débarrassés de ton sale passé comme on expulse un papier-cul car hontes de ton existence, tu restes profondément ancrée dans mes pourris poumons ; il n’y a pas un seul jour où je ne te respire pas – n’aie aucun doute !
J’écris ces putains de mots, assis dans un café parisien, tranquillement mais avec pas mal de doutes, en face d’une jolie femme, soufflant cette atroce cigarette de désir, et me fait des éloges de mon sexe qu’elle trouve long et doux, délicieux et large et tente de me faire comprendre obstinément qu’elle aime jouir avec moi… Je finis par comprendre, ENFIN ! »

Christophe Karabache – avril 2015

vlcsnap-2015-04-09-23h45m55s237

Catégories:Uncategorized
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.