Archive

Posts Tagged ‘Zone Frontalière’

Article dans BREF, magazine du court-métrage

ARTICLE résumant mon travail et ma démarche cinématographique, écrit par le critique Raphaël Bassan, édité dans la revue BREF, Magazine du court-métrage (numéro 109 – Novembre/Décembre 2013).

http://www.brefmagazine.com/pages/edition_livres.php?id_texte=641

quelques phrases du texte: « …Un portrait du cinéaste franco-libanais (né en 1979), suivi d’un de ses films, familiarisent pertinemment le spectateur avec l’univers poétique, chaotique, brut, trash et profondément juste que porte l’artiste sur les réalités qui hantent et nourrissent depuis 13 ans sa filmographie… Christophe Karabache a été membre de l’atelier l’Etna où il a mis au point son écriture brisée, fragmentaire mais d’une grande puissance visuelle…Très inspiré des ‘Écrits corsaires’ de Pasolini, Karabache commente avec une voix-off pleine d’une rage non contenue…’Zone Frontalière’, un pamphlet visuel dans lequel les dissonances entre les images et les sons…vision apocalyptique et quotidienne du vécu libanais. Ce film est dédié à la première femme que Karabache a aimée: une prostituée !  » Raphaël Bassan – Revue BREF, n°109 – novembre/décembre 2013

http://www.brefmagazine.com/pages/edition_livres.php?id_texte=641

bref_magazine

Christophe Karabache

Christophe Karabache, Bref, Raphaël Bassan, Zone Frontalière

mon film ZONE FRONTALIERE (2007 – édité chez RE:VOIR) en entier online – extraits de l’article autour du film écrit par Raphaël Bassan dans BREF magazine du court-métrage: « (…) un pamphlet visuel fragmentaire soutenu par un commentaire très inspiré par les ‘Ecrits Corsaires’ de Pasolini (…) Ce film est dédié à la première femme que Karabache a aimée: une prostituée ! »

Christophe Karabache

Christophe Karabache

Publicités

Zone Frontalière (Vidéo-16mm/45min/2007)

The post-war period of July-August 2006: somewhere between Beirut and south Lebanon. Asphyxiated bodies, political crisis and chaos.  A film by Christophe Karabache.

“I walked with my Bolex 16mm and my small digital cam between Beirut and south Lebanon….”

Border Lines of a war…suspended. A waking up in the ruins. Sleepwalker in blood. Check point/territory. Shelter/bombs. Beirut…fragments of frontage. Division, scission, skeletons of cement, corpses cut down. A Human cry from the debris

-L’après-guerre de juillet-août 2006 : un parcours  entre Beyrouth et le sud du Liban montrant des corps en épreuve de suffocation, de crise politique et de chaos incertain.

« Il s’agit d’une guerre enfin de l’après, il s’agit d’un homme le cinéaste, il s’agit d’un pays le Liban et surtout il s’agit de la vie dans ses joies, dans ses drames, dans sa cruauté et dans ses habits de charme. Le documentaire présente le spectre de la société libanaise, révélant un quotidien universel qui se renverse implacablement dans l’après guerre de 6 mois et d’un présent-saigné n’ayant pas pansé les plaies du passé. Passé/présent un champ/contre-champ indémêlable qui pose le pourquoi de cette zone frontalière assujettie aux lâches enjeux des stratégies internationales ayant comme conséquence l’interminable discorde nationale. Le film Zone Frontalière de Christophe Karabache est une interrogation souterraine fondamentale comme un cri silencieux avec au-dessus l’inscription massacre » (par Benoît Foucher)

Zone Frontalière, Christophe Karabache

Zone Frontalière, Christophe Karabache

Christophe Karabache

Christophe Karabache

Zone Frontalière, Christophe Karabache

Zone Frontalière, Christophe Karabache

Christophe Karabache

Christophe Karabache

Zone Frontalière, Christophe Karabache

Zone Frontalière, Christophe Karabache

Christophe Karabache

Christophe Karabache

Zone Frontalière, Christophe Karabache

Zone Frontalière, Christophe Karabache