Archive

Archive for février 2013

UN MOIS à l’affiche!

SUCCÈS: PROLONGATION pour la QUATRIÈME semaine en salle!
UN MOIS à l’AFFICHE pour ‘Too Much Love Will Kill You’! Une distribution de Visiosfeir.
prochaine séance au cinéma studio galande (Paris 5ème), le lundi 18 février à 22h00!
Le scandale est arrivé…

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=214189.html

ckaffichecinemaaffiche

Catégories :Uncategorized

PROLONGATION TROISIÈME semaine!

PROLONGATION TROISIÈME semaine pour ‘Too much Love Will Kill You’ en Salle!
Prochaine séance, Jeudi 07 février à 18h30, au cinéma Studio Galande. Une distribution de VisioSfeir.
« Christophe Karabache manie la caméra comme une Kalachnikov, tirant à bout portant sur les tares de la société libanaise » (Africiné)
« Il faut faire « cinéma radical », « enfant terrible », n’en déplaise à toute forme de cohérence » (Critikat)
« Dans Too much love will kill you, il se lance dans le « film d’errance », qui confronte le héros à un environnement hostile. Un hallucinant pensum » (Télérama)
 » La vision sans aménité que Christophe Karabache livre de son pays a tout du brûlot…Christophe Karabache réussit en quelques plans viscéraux à capter la folie nihiliste des hommes » (Le Monde)

Christophe Karabache

Catégories :Uncategorized

quelques dialogues…

Quelques dialogues/monologues de ‘Too Much Love Will Kill You
« Je vais me promener devant les tombes et pisser sur tous les martyrs »
« On ne s’aime pas, on se fait du bien. On ne jouit pas, on éjacule »
« Tu aimerais mettre ta bite dans l’anus ? Dis-le-moi »
« Putain d’odeur ! Il y a de la gerbe partout sur le trottoir »
« C’est la faute à la guerre »
« Je préfère les vieilles femmes matures »
« Les nanas dans les bars vendent leurs corps à 1000 dollars la nuit, avec les fils de pute, les princes arabes et surtout les Saoudiens ! »
« Vous êtes témoins que le sang va couler dans ce pays »
« ça pue le rat crevé »

_MG_3776

Catégories :Films, Uncategorized

ambiance chaleureuse de la séance du lundi 04 fevrier

Too Much Love Will Kill You au cinéma! A l’affiche du Studio Galande

79 72 73 76 77

79

David Lynch a sorti en 1977 son premier long-métrage ‘Eraserhead’ (89min, basé d’un scénario uniquement de 22 pages) dans seulement UNE salle indépendante de cinéma à New York et il passait à 23h00…en janvier 2013, Karabache sort son premier long-métrage ‘Too Much Love Will Kill You’ (107 min, basé d’un scénario uniquement de 16 pages) dans seulement UNE salle indépendante de cinéma à Paris et il passe ce soir à 20h10. Je vous laisse imaginer la suite…

Catégories :Uncategorized

la foule se presse pour voir le film!

la séance du samedi 02 février au cinéma – Too Much Love Will Kill You de Christophe Karabache

Prochaine séance en salle, le lundi 04 février à 20h10 au Studio Galande, Paris 5ème!

sam7     sam1sam2sam3sam4sam5sam6

 

Catégories :Films, Uncategorized

Commande en ligne! DVD Cinex 10

https://re-voir.com/shop/fr/christophe-karabache/215-frederique-devaux-michel-armager-cinexperimentaux-10-christophe-karabache-349551101000.html

Cinex 10 CHRISTOPHE KARABACHE DVD

Cinex 10 CHRISTOPHE KARABACHE DVD

Vous pouvez commander EN LIGNE le DVD à cette adresse

https://re-voir.com/shop/fr/christophe-karabache/215-frederique-devaux-michel-armager-cinexperimentaux-10-christophe-karabache-349551101000.html

ou le procurer directement en boutique chez Re:Voir (43 rue du Faubourd Saint-Martin 75010 Paris – M: Strasbourg Saint-Denis

Cinexpérimentaux # 10

Christophe Karabache

2012, 29’ (Interview et portrait sur mon travail, mes films, mon parcours…)

de

Frédérique Devaux & Michel Amarger

Image/Son Frédéric Tabet

Montage Frédérique Devaux

Et en Bonus du DVD mon film ‘Zone Frontalière‘ (45 minutes – 2007)!

Christophe Karabache est un cinéaste franco-libanais indépendant, né en 1979 à Beyrouth. A partir de 2000, il explore divers formats de pellicule à l’Etna, un atelier alternatif parisien. Il alterne documentaires et fictions, interpellant les blessures de la société libanaise, les déplacements des êtres, les fractures identitaires. Le désir de dynamiter les clichés s’illustre par des scènes pulsionnelles, des montages heurtés. Les chocs d’images de ses longs-métrages, réalisés après 2010, témoignent d’un regard critique, pénétrant, sur les dérives du Liban et l’explosion des sens.

https://re-voir.com/shop/fr/christophe-karabache/215-frederique-devaux-michel-armager-cinexperimentaux-10-christophe-karabache-349551101000.html

Catégories :Films